Le QSF à Maude

D’où vient l’idée de faire un deuxième stage de Coopération internationale?

QSF Bolivie 2011

Il y a déjà 2 ans, à l’été 2011, je réalisais mon premier stage d’initiation à la coopération internationale avec Québec sans frontière en Bolivie. Il faut dire que celui-ci a réellement marqué un nouveau départ pour moi, et ce, à plusieurs niveaux. Eh oui,  je venais de vivre une expérience magnifique et enrichissante, j’avais fait la rencontre d’un super bel homme, je m’apprêtais à commencer l’Université en Service Social et je quittais définitivement mon petit nid familial pour aller vivre à Québec. Oui oui! Pour une fille d’Hérouxville, l’arrivée à la « grande » ville a été toute qu’une aventure! Bref, tous ces changement ont réellement fait en sorte que j’ai ouvert mes horizons et que j’ai eu davantage le goût de découvrir, le goût de l’aventure!

Il y a un an, à l’été 2012, j’entamais ma première expérience de travail dans mon domaine d’étude, c’est-à-dire comme intervenante sociale dans une maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale à Val d’Or. C’est entre autres à cause de mon expérience en Bolivie et de cet été que j’ai décidé de réaliser un stage au Honduras en violence domestique. Val d’Or a clairement été mon étincelle et m’a beaucoup influencé!

Mon stage au Honduras

Calidad de Vida

À l’Été 2013, me voilà déjà de retour du Honduras, après avoir réalisé un stage haut combien enrichissant! Nous étions 5 filles, des 4 coins du Québec venant apporter leur appuie à l’organisme Calidad de Vida. Mais qui est Calidad de Vida? Concrètement, cet organisme offre des services qui sont destinés aux femmes et aux enfants victimes de violence domestique, d’abus de drogues et/ou atteints du VIH/Sida. Il contribut à l’amélioration de la qualité de vie des femmes et des enfants et du respect de leurs droits. Il poursuit une mission d’éducation et de sensibilisation auprès de la population hondurienne sur des enjeux touchant la pauvreté, l’abandon, la violence domestique, l’abus physique, sexuel et mental, l’abus de drogues et d’alcool, le respect des droits des femmes et des enfants, etc. Voilà, Calidad est donc une organisation que l´on peut qualifier de très « solide » au Honduras. Il a un personnel qualifié composé d´une psychologue, d´une travailleuse sociale, d´une avocate, de techniciennes en travail social, d’une policière, d’une comptable, de cuisinières, d’une coordonnatrice et d’une directrice. Et nous les québécoises, où se trouve notre place au sein de cette équipe si complète?

Ciudad espana

En fait, au départ, nous étions supposées travailler à Ciudad España, un village construit suite à l´ouragan Mitch en 2008, en violence domestique, car un deuxième organisme de Calidad de Vida s’y trouve. Par contre, en raison de la présence de gangs de rue, nous avons dû être relocalisées et c´est ce qui a donné naissance à notre nouveau projet : celui de faire des entrevues individuelles, afin de réaliser des fiches socio-économiques à Reyes Irene Valenzuela, une école de Tegucigalpa. Reyes Irene Valenzuela est une école primaire et secondaire destinée uniquement pour les adolescentes. Elle est un des partenaires de Calidad de Vida. En fait, ce qui est intéressant avec cette école, c´est qu´elle est réellement bien pensée en fonction de la réalité de vie des jeunes filles. Pour un diplôme équivalent aux autres écoles, les étudiantes n´ont qu´à se présenter un jour par semaine. Comme les classes se donnent du dimanche au mercredi, cela donne également l´opportunité à celles qui travaillent de pouvoir utiliser un jour de fin de semaine pour venir étudier. L’école est une organisation qui contribue à diminuer le nombre de jeunes qui risquent de finir leur vie à travailler dans la rue.

entrevues ind.

C’est donc à tous les matins, sauf le jeudi que nous nous sommes rendus à cet endroit pour y réaliser des entrevues individuelles avec toutes les jeunes, c’est-à-dire plus de 450 en l’espace de deux mois. Nous avons réussi qu’à n’en faire 200. Presque toutes les adolescentes sont en situation économique précaires et à risque de plusieurs problèmes sociaux. Nombreuses sont celles qui sont engagées dès leur jeune âge (parfois 7 ou 8 ans) dans des maisons privées, afin d’être travailleuse domestique. Malheureusement et encore trop souvent, celles-ci sont carrément exploitées, travaillant près de 15 heures par jour. Elles n’ont souvent qu’un seul congé par semaine, qu’elles utilisent pour venir à l’école, dans l’espoir d’obtenir leur diplôme qui leur reconnaîtra d’autres compétences que celles de faire le ménage.

 

Alors nous réalisons ces fiches socioéconomiques, afin que Calidad de Vida puisse réaliser une étude universitaire sur le type de violence que les jeunes domestiques vivent dans leur quotidien, un sujet encore non-documenté au Honduras.  Mis à part cette étude, ces fiches nous ont permis d’avoir accès à un vécu incroyables où les histoires de vie sont parfois très bouleversantes, mais dont enrichissantes. Nous avons entendu des filles nous raconter leur vie, qui nous ont laissé entrer dans leur intimité, nous ont raconté leur secrets les plus profond et confié des passages inédits de leur vécue. On dit qu’aucune femme n’est à l’abri de la violence et maintenant, je crois sincèrement à cette affirmation. Nous avons rencontrés des femmes de tous les âges, de toutes les classes sociales et de tous les milieux du Honduras. Une chose les liaient toutes les unes aux  autres : la violence. À travers nos entrevues, rares sont celles qui ont avoué avoir échappé à la violence. ***Il est d’ailleurs nécessaire ici de rappeler que la violence n’est pas que physique, mais peut également être verbale, psychologique, sexuelle et économique. L’agresseur pouvait être un conjoint, mais également un parent, un frère, une sœur, un ami, etc…

Murale réalisée avec les adolescentes de Reyes Irene Valenzuela

Nôtre rôle a été de bien les référer, s’assurer qu’elles reçoivent un support psychologique ou social au besoin et qu’elles soient en sécurité dans le moment présent. Mais parfois, il m’est arrivée de me retrouver devant des situations tellement complexes, que j’avais l’impression d’avoir un énorme mur devant moi… Effectivement, le Honduras a un contexte bien différent du Canada et surtout en ce qui à trait à la condition de la femme, le respect de ses droits et de la disponibilité des ressources. Bref, je suis fière d’avoir appuyé un tel organisme, car il fait réellement la différence dans la vie des femmes et lutte pour l’égalité des sexes! Ce stage me donne encore plus envie de militer pour la condition de la femme dans le monde, afin que toutes puissions avoir les mêmes droits.

Charla sur les ITS

Sinon, apport ces fiches socioéconomiques, nous avons aussi fait ce qu´on appelle des « charla », qui sont des présentations orales, afin de faire de la sensibilisation. Notre sujet a été la prévention sur les maladies transmises sexuellement. Nous avons réalisé une murale sur le thème de la violence, participé à la « feria de la salud », qui est une semaine d’activités de sensibilisation sur les conséquences de la consommation de drogues. Nous avons aussi assisté à des visites à domicile et à des groupes d´appuis. Nous avons également réalisé une brochure sur le lien entre le VIH et la violence domestique. Nous avons aussi eu la chance de faire de l’intervention informelle avec les groupes d’appuis qui venaient hebdomadairement à Calidad de Vida et avec les femmes séjournant au refuge temporairement. Il est évident qu’excepté les tâches du projet, nous avons également rencontré d’autres défis, comme ceux d’apprendre à communiquer en espagnol et à travailler à la façon hondurienne. Nous avons également vécu la vie de groupe à 100% et les défis de la prise de décision.

 

Alors c’est ce qui résume mon stage QSF. Si vous avez des questions, n’hésitez-pas pour entrer en contact avec moi! Je me ferai un plaisir de vous en parler davantage!

maudeduchemin@hotmail.com

QSF Maude

[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_46.jpg]1340
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_49.jpg]460
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_29.jpg]340
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_55.jpg]320
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_54.jpg]330
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_60.jpg]340
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_56.jpg]240
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_52.jpg]250
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_58.jpg]200
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_59.jpg]170
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_57.jpg]190
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_17.jpg]220
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_51.jpg]210
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_66.jpg]260
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_1.jpg]190
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_2.jpg]190
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_3.jpg]170
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_7.jpg]190
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_8.jpg]180
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_27.jpg]170
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_28.jpg]150
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_39.jpg]140
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_5.jpg]160
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_4.jpg]160
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_41.jpg]150
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_40.jpg]130
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_43.jpg]120
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_42.jpg]130
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_47.jpg]100
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_14.jpg]120
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_48.jpg]110
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_50.jpg]100
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_67.jpg]90
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_71.jpg]140
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_73.jpg]110
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_44.jpg]120
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_18.jpg]120
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_61.jpg]120
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_9.jpg]50
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_10.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_32.jpg]110
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_62.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_25.jpg]40
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_23.jpg]100
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_64.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_63.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_12.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_11.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_30.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_33.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_19.jpg]100
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_20.jpg]50
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_22.jpg]50
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_26.jpg]90
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_24.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_69.jpg]80
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_70.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_68.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_72.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_15.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_6.jpg]80
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_35.jpg]100
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_31.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_38.jpg]50
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_37.jpg]70
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_34.jpg]60
[img src=http://www.usherbrooke.ewb.ca/guimonduchemin/wp-content/flagallery/qsf-maude/thumbs/thumbs_13.jpg]50

One Comment

  1. Une stagiaire incroyable ! 😉

Laisser vos commentaires !