Les ruines de Sukhothai

Bienvenue à Sukhothaï ! Cette ville de quelque 37 milliers d’habitants se sépare en deux. Pour être original, la vieille ville et la nouvelle ville. Mais ici, quand on parle de vieille ville, c’est vraiment vieux. Rien à voir avec le vieux Québec ni le vieux Montréal.

Le fameux parc historique de Sukhothaï est plutôt impressionnant. Héritage de l’un des premiers royaumes thaï, le royaume de Sukhothaï a été fondé en 1238 et prospéra jusqu’à la fin du XIVe siècle. C’est donc les vestiges d’une dynastie de 200 ans, comptant 9 souverains, qui sont aujourd’hui ouverts au tourisme.

Le site du parc historique s’étale sur 45 km² et comporte des centaines de monuments, dont quelques WAT (temples) réellement fascinants.  Une activité très intéressante consiste à louer une bicyclette afin de se promener aisément et tranquillement dans ce gigantesque site. Au centre de l’ancienne cité se concentrent les plus majestueux temples avec d’immenses statues de Bouddha et des milliers de représentations finement sculptées dans de la pierre. Certains temples sont reconstruits tandis que d’autres sont laissés tels quels.

Ne pas croire qu’il n’y a que des ruines à visiter ! Nous avons même eu la chance de voir un serpent vert à œil de chat. En fait, Maude l’a vu, pas P-A. Durant notre promenade à vélo dans une petite trail un peu à l’écart, P-A se promenait sans regarder au sol et à littéralement roulé sur ce serpent de 2 mètres ! Maude n’en revenait pas. Nous avons ensuite tenté de l’observer, mais celui-ci est surement monté se cacher dans un arbre. Bref, toute une montée d’adrénaline !

Autrement, le point fort de ce site est sa grandeur. Une fois le centre visité, il est possible de se rendre dans d’autres quartiers et de visiter complètement seul d’autres vestiges. C’est donc en parcourant les rangs à vélo, au milieu des rizières et des charmantes maisons boisées, que d’autres environs du site sont observables et simplement enchanteurs.

À quelques kilomètres se trouve la nouvelle ville, plutôt typique d’une ville de la Thaïlande. Pour célébrer nos un mois de voyage, car il faut bien s’inventer des occasions de célébrer quand on est juste deux, nous avons mangé dans un restaurant au lieu de dans la rue. Après une excellente salade de papaye et de porc, nous avons donc mangé une bonne fondue de Sukhothaï, qui n’a rien à voir avec la fondue chinoise soit dit en passant. Le tout conclu par un « shot » d’herbes fermentées qui donne des propriétés sur le corps, dépendamment de la mixture. On y trouvait des « shots » pour tout; maux de ventre, de dos et de tête, stimulation sexuelle, pour certaines maladies, traiter le foie, les nausées, bref pour tout !

Maintenant, en route pour Mae Sot. Une ville près de la frontière birmane qui semble avoir un climat unique. À l’aventure !

Comments are closed