Fabrication des feuilles de riz

Bon, pour les ceuzz qui savent pas c’est quoi une feuille de riz et d’où proviennent les vermicelles, voici des photos !

Motif des feuilles de riz

galettes-de-vermicelles-de-riz-75500 feuille-riz-nem

Maintenant, on peut vous expliquer comment fabriquer tout ceci d’une manière on ne peut plus artisanale. Eux autres ils l’ont l’affaire les vietnamiens.

La première étape consiste à fabriquer la pâte qui donnera au final un mélange juste un peu plus fluide qu’un mélange à crêpes minces. Un mélange essentiellement d’eau et de riz. Ceci ce fait dans les deux grosses tobes suivantes.

Ensuite, c’est l’étape de la cuisson. Sur un type de tambours au-dessus d’une source d’eau bouillante, la pâte est étendue à la louche et est cuite en moins d’une minute. Fabuleux de constater que le combustible de se four est l’écorce du grain de riz ! Écolos de nature ces Viêts.

Cuisson sur Tambour

Après la rapide cuisson, un artisan roule la feuille autour de son instrument pour la retirer du tambour et l’étendre sur des « racks » en bambou. En ouin, c’est de là que ça vient les motifs de la feuille de riz ?! Eh oui ! Ce sont de simples « racks » avec un cadre en bambou entier et le centre en bambou fendu sur le long et tissé. Tout est artisanal !

Étendre sur rack

 

Ils empilent ensuite ces « racks » à raison de trois feuilles par étage pour les laisser sécher (durcir). C’est donc pourquoi la feuille de riz s’assouplit rapidement quand on la trempe dans l’eau en faisant des sushis par exemple.

Rack à séchage

Le produit est donc prêt à être vendu. Toutefois, dans cette fabrique, c’est des nouilles qu’ils produisent. Il ne reste donc qu’à passer les feuilles de riz dans une machine les découpant en fines nouilles. Donc les nouilles (vermicelles) sont faites à partir de riz ? Oui, et c’est bon dans la yeule !

Voilà une bande de cabochons plus instruits !

Comments are closed