Asie 2013-2014

D’où nous est venue cette idée folle d’aller en Asie du Sud-est et au Népal pour une durée de 6 mois ?

D’abord, il faut savoir que c’est un rêve que tous les deux avons toujours partagé individuellement, et ce, même avant qu’il devienne un projet commun. Évidemment, plusieurs facteurs nous ont amené à nous engager sérieusement dans ce projet. On pense entre autres à notre curiosité intellectuelle,  notre désir de l’aventure et de la découverte et à nos quelques expériences de voyage n’ayant toujours pas assouvi notre idéal de liberté.

S’étant rencontré dans un contexte de voyage et de découverte culturelle, nous avons continué de toujours partager cette passion dans notre relation amoureuse. Ce n’est pas pour rien que durant notre premier stage à Val D’or, nous commencions déjà à mettre nos pions en place pour une année hors de l’ordinaire. C’est durant cet été que nous avons d’abord pris la décision de faire un Québec sans frontière (QSF) l’été suivant. Mais au fond, nous savions déjà que le QSF n’était que le début de l’aventure ! Pour plusieurs raisons, dont notre désir de vivre un long voyage de type « BackPacker », nous savions d’avance qu’au retour de notre QSF il nous resterait 7 mois pour voyager avant de retourner à l’université.

Mais là, le plus gros dilemme ; où va-t-on en voyage pendant 7 mois ?! (Pauvre vie !) Au début, les grands projets, c’est-à-dire commencer au Costa Rica, descendre jusqu’en Argentine, traverser au Maroc, faire l’Europe (du Maroc on n’est pas si loin) et finir par l’Asie.  Ouin, après avoir regardé les prix des billets d’avion, nous avons pris la sage décision de nous calmer le pompon et de concentrer notre voyage à une seule région du monde. Bref, question d’avoir les moyens pour pouvoir revenir au Québec après 7 mois, nous irons « seulement » en Asie du Sud-Est et au Népal. Sérieusement, les raisons pour lesquelles nous allons en Asie sont simples. D’abord il y a l’aspect d’inaccessibilité (quand même 18 heures de vol !), la langue et le dépaysement. Ensuite, il y a la richesse culturelle qui mérite d’être connue en prenant le temps, car les pays des épices, ça fait un cristi de bout que ça existe ! De plus, en particulier pour Maude, il y a la découverte culinaire, car la cuisine asiatique figure parmi les meilleures au monde. Et sans aucun doute, il y a également l’aspect de défi qui nous a attiré. Voilà donc un bref résumé de nos motivations pour l’Asie !

Une chose est sure, ces six mois auront été bien insuffisants pour tout voir le long de notre itinéraire. C’est pourquoi nous avons opté pour un style de voyage modeste où les plus grandes découvertes nous ont sauté aux yeux dans les moments les plus bénins. N’est-ce pas là une des beautés du voyage avec un grand V ?

 

 

 

 

One Comment

  1. Salut vous deux! Super votre histoire de mariage j’étais trop crampé devant mon ordi! On ne se connait pas beaucoup mais juste assez pour que j’aie des émotions faces à votre voyage! Comme une mère vous dirait :attention à vous et comme une pote dirait : Faites-vous du fun!

Laisser vos commentaires !