Toutes ces choses que je ne dis pas

D’abord, sachez qu’il y a beaucoup de choses que je ne dis pas dans mon blog.

Je fais l’effort de censurer ce qui ne convient pas aux valeurs ISF. Et c’est dommage, il y a comme un filtre qui brime mon authenticité. Certains sont au courant, j’éprouve un grand plaisir à tomber dans le politiquement incorrect et la vulgarité. J’aime lorsque mes propos choquent les gens. Surtout s’ils pensent que je suis sérieux. Vous n’en trouverez pas dans mon blog. Mais ce n’est pas grave. On se gâtera au retour.  Je vais m’en remettre et puis vous, vous faites comme si vous ne saviez pas. J’avais juste besoin de vous le mentionner.

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Il y a des jours où je me demande si je suis le seul à passer autant de temps à réfléchir à mon développement personnel. Et la réponse est évidemment non. À chaque fois. Mais spécialement cet été. Passer autant de temps seul avec soi-même est un peu comme une méditation constante.

Mais spécialement cet été. Je me considère comme un lecteur. J’aime lire et parfois 4 livres à la fois. Sauf que toutes mes lectures de l’été abordent le développement personnel de différentes façons. C’était mon objectif de l’été.

La veille du départ, nous avons pris des engagements devant les autres membres du groupe. Voici les miens.

– Find a purpose

– Act on purpose

– Be who I am

Voilà. Je suis un livre ouvert. Je ne suis pas particulièrement confortable avec le partage de cette information. Mais il faut sortir de sa zone de confort.

Je ne me souviens pas où j’ai entendu ça, mais j’adore cette citation. «Ce qui ressemble le plus à un humain est un autre humain.» Voulant dire que je ne suis pas le seul à me poser des questions. Les autres aussi et on finit par tous se poser les mêmes en plus.

Je m’en allais où avec tout ça? Vous parler de mes lectures et de où je suis en ce moment. Dans ma tête je veux dire.

CETTE LUMIÈRE EN NOUS – Krishnamurti

Krishnamurti vaut la peine d’être lu, ou écouté dans ce cas, puisque le livre n’est qu’un recueil vous permettant de lire certains de ses speechs.

Ce que j’en retire?

Refuser l’autorité. L’autorité dans le sens spirituel. Trouver son chemin soi-même. La vérité ne peut être donnée, il faut la trouver soi-même. Suivre un guide qui nous offre des réponses ne vaut rien. On ne peut pas accepter de se faire dire de penser et d’agir d’une certaine façon puisque la doctrine le dicte. Pourquoi? Parce que cette doctrine a été crée, inventée, par des humains qui n’ont rien de divin ou d’absolu. À chacun de trouver sa Voie.

HARVARD BUSINESS REVIEW

Plusieurs textes sur le leadership. Sur ce que les gens qui réussissent à mener des vies équilibrées et heureuses ont en commun. Je pourrais créer au autre blog et commenter tous ces articles. Même que j’aimerais ça.

Ce que j’en retire?

Authenticité. Soyez vous-mêmes. Il est bien de s’inspirer de nos modèles, mais n’essayez pas d’être comme eux. Il n’y a rien à en retirer. Assumez-vous. Les gens ne sont pas dupes et se rendront rapidement compte que vous vous cachez derrières de fausses intentions et cela vous empêchera de développer des relations durables. C’est comme se mentir à soi-même devant les autres et cela n’inspire pas la confiance.

Écoute. Écoutez. Pas juste entendre. Mais écouter réellement. Écouter c’est aussi ne pas commencer à réfléchir à ce qu’on va répondre à la personne avant qu’elle ait terminé de parler. Écouter c’est ne pas couper la parole. Cela développe l’empathie. Pas empathie seulement dans le sens de ressentir les émotions de l’autre, mais aussi de considérer des émotions de l’autre dans notre façon d’agir.

Conscience de soi. Se connaître soi-même. Ses limites, ses forces, ses faiblesses. Être capable de comprendre pourquoi j’agis de telle façon dans telle situation. C’est aussi être conscient de nos valeurs, de nos aspirations. Être capable de porter un regard sur soi.

Être réfléchi. Agir posément. Ne pas agir sur un coup de tête et se laisser emporter par nos émotions. On fait de meilleurs choix lorsque nous ne sommes pas chargés émotionnellement. Ça pratique la patience, le contrôle de soi et on prend de meilleures décisions.

Social. Le social c’est important. Investissez dans les relations saines. Entourez-vous de gens vrais qui vous apportent du positif. Côtoyez des gens de différents milieux et de tous les âges. Vous avez tout à y gagner. Vous en apprendrez beaucoup, et eux aussi.

Investissez dans les gens autour de vous. La question n’est pas si je dépends de vous et si c’est vous qui dépendez de moi. Nous dépendons tous les uns des autres. Je n’arriverai pas à accomplir tout ce que je souhaite seul. J’ai besoin des autres, je le reconnais. Et imaginez en plus si j’investis dans le développement des gens qui m’entourent.

J’ai envie de continuer mais j’arrête. J’en ai encore beaucoup à dire mais c’est assez. J’ai même pas parlé de méditation. Next time. Je passe tout de suite au prochain.

7 HABITS OF HIGHLY EFFECTIVE PEOPLE

Il se trouve en pdf dans les internets si vous cherchez bien.

Ce que j’en retire?

La psychopop n’est pas la solution. Tout ce qui est «éthique de vie» du genre les 10 actions pour être heureux. Mais le problème ce n’est pas ce qui est écrit sur la liste. C’est comme des aspirines. Tu vas arrêter le mal de tête, mais t’es toujours malade. Pis à un certain moment le mal de tête revient.

Le problème c’est la façon avec laquelle on aborde le problème. Le changement nécessaire n’est est pas un superficiel mais bien un qui doit être au fond de soi-même. Un changement qui change notre nature et notre compréhension de la vie. Ensuite nos actions prendront une nouvelle direction.

Mais j’en suis juste à l’introduction. Je ne peux même pas encore vous nommer les 7.

_

Si vous êtes comme moi, vous cherchez un but à votre vie. Vous essayez un peu tout, question de savoir. Sans savoir exactement ce que vous voulez, vous savez ce que vous ne voulez pas.

_

J’avais envie de vous raconter tout ça différemment mais je publie mes blogs comme ça sort. Tant pis.

_

Bon. Je vous offre un peu de psychopop. Un test pour le plaisir. Et j’espère sincèrement, pour vrai de vrai, que vous poserai quelques unes des ces actions si ce n’est pas toutes ces actions. C’est un défi.

5 actions pour être heureux

–          Appeler une personne à qui vous n’avez pas parlé depuis plusieurs mois. Et si c’est moi que vous appelez ça ne compte pas. +260976944975

–          Complimenter quelqu’un que vous ne connaissez pas. Face à face.

–          Parler à quelqu’un que vous avez toujours voulu connaître davantage.

–          Au restaurant, s’asseoir à la même table que quelqu’un qui est seul, engager la conversation et manger en sa compagnie.

–          Se coucher tôt. Pas juste le dire.

Maintenant c’est à votre tour.

Agissez. Pour vrai. Allez-y. Je suis sérieux. Et écrivez-moi pour me dire ce que ça a donné. Je suis curieux. Si ça vous réconforte, j’ai déjà tout fait ça. Et le restaurant c’est celui qui en vaut le plus la peine.

Et s’il vous prenait envie de m’écrire personnellement, mon adresse est gabrielbelanger@ewb.ca

Je ne mords pas. Je peux même être plaisant. J’ai envie de correspondre.

Tu ne me connais pas, ça te gêne? Tant mieux, imagine moi. Tu connais ma vie et je ne connais même pas ton nom. Le pire qui puisse arriver c’est qu’on devienne amis.

 

Je vous aime.

2 thoughts on “Toutes ces choses que je ne dis pas

  1. Ah sa fait longtemps que je n’avais pas vu le Gabriel Belanger que je connais dans tes blogs. On peut faire des farces et s’amuser, tous les questions que tu as et l’envie de savoir qui tu es toi-meme, c’est ce qui rend fascinant quand on te parle Gab. Nos petites beuveries et les moments de discutions me manque et sa fait beaucoup trop longtemps il va falloir remedier a ce probleme bien assez tot quand tu vas revenir.

    1. au fait j’ai essaye de t’appeler plusieurs fois mais chaque fois que j’essaie mon Skype Crash 🙁

Leave a Reply to remi Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *