Minorité visible

Ici, on m’appelle Chindeli. Traduction : le Blanc

Surtout les enfants qui courent vers moi : « Chindeli! Chindeli! Chindeli! How are you? »

Et c’est normal.

…parce que je suis Blanc.

 

Comment je vis ça, être une minorité visible?

Tout le monde connaît mon nom, je suis le seul de la ville.

J’étais avec un ami, un Zambien, à la foire agricole. Il voulait acheter un poulet et les marchands essayaient de lui vendre trois fois le prix parce qu’on était ensemble.

J’étais assis au bar d’un hôtel à Solwezi. À chaque fois que je commandais à boire ou à manger les serveurs ne me remettaient jamais la monnaie exacte. Une nouvelle excuse à chaque fois.

On me demande de l’argent dans la rue. Où bien on essaie de me faire pleurer en me racontant à quel point on n’a rien à manger.

On essaie de me faire payer les billets d’autobus un peu plus cher.

On me demande de payer des bières quand je suis au bar. Juste une! Ou des cigarettes.

On me demande si j’ai des jobs à offrir. Les ingénieurs qui construisent la route dans ma région sont Blancs.

On me prend fréquemment pour un autre Blanc qui est passé une semaine avant.

On pense que je suis le propriétaire d’un magasin alors que je ne fais que passer du temps avec le propriétaire qui est mon ami.

On me demande souvent combien je vends mon téléphone cellulaire et ma caméra.

On m’offre un siège à l’avant afin de m’éviter l’arrière d’un camion pendant 6 heures.

On s’assure que je sorte toujours accompagné le soir.

On me fait passer devant tout le monde à l’hôpital.

On est ouvert d’esprit et très tolérant aux erreurs culturelles que je peux commettre.

On est généralement plus qu’aimable envers moi.

 

Bonus :

Dans mon camion, j’embarque…

Un Blanc

Une mère et son enfant

Un prisonnier

Un frigo brisé

50 kg d’arachides

Un vélo

12 chèvres

 

 

Ah pis l’autre jour en prenant ma douche j’ai trouvé une tique sur ma jambe. Je l’ai arrachée la maudite.

3 thoughts on “Minorité visible

  1. Qu’est-ce que tu fais pour contrer ces erreurs de changes ou le fait qu’on essaie tout le temps de t’escrocrer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *