Savoir s’adapter

On nous dit souvent que savoir s’adapter est une qualité primordiale. ISF accorde beaucoup d’importance à l’ouverture d’esprit et nous pousse à apprendre de nos erreurs. En voici une.

Ne faites pas votre lavage la matin même de votre départ. Surtout quand vous partez en avant-midi. Les vêtements seront encore trempés et vous les laisserez derrière vous. 

Je pars avec 3 boxers. 1 sur moi, 2 gracieusement offerts par un autre JF. Même chose pour les bas.

Tous les chandails/polos/chemises/bas/boxers portés cette semaine restent.

C’est drôle comment on peut stresser avec le départ, la liste aux mille et un objets, acheter tout ce qu’il nous faut et se faire avoir à la dernière minute.

Préférez voyagez avec des vêtements sales sur vous et dans vos bagages sinon vous voyagerez avec des vêtements sales sur vous et rien dans vos bagages.

ISF nous suggère de nous intégrer pleinement dans le pays, la communauté. Il faut choisir donc de saisir cette opportunité pour favoriser mon intégration et être à la mode zambienne.

Je vous enverrai des photos! Et je n’ai plus de barbe, en passant.

Le taxi est là.

 

 

3 thoughts on “Savoir s’adapter

  1. NON ! la barbe tu viens de commettre un barbicide! Mais c’est vrai qu’il faut toujours s’adapter a ce qui arrive en voyage. Meme si ton chandail est sale qu’est-ce que sa peut bien faire le but c’est d’avoir de quoi sur le dos. En tout cas c’est mon avis, mais amuse toi Gab et bonne chance pour ton adaptation au Zambie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *